Saison 2018-2019

Reprise le 13 septembre, tous les jeudis !



Cette année les Écoles de tango argentin Tango Unione et Tango mon Amour s'associent pour deux cours hebdomadaires les jeudis soir, dédiés au tango de pista pour le premier et au tango escenario pour le second, destinés à des élèves de niveau intermédiaire à avancé.


Lieu :

Théâtre de la Danse, 77 rue de Charonne, Paris 11


Horaires :

19h30 : tango salón

21h : tango escenario



Tarif :

Cours à l'unité (CU): 18€
Carte de 4 cours (C4) : 60€
Carte de 10 cours (C10) : 150€
Forfait annuel (FA) : 400€
Forfait annuel pour les 2 cours (F2A) : 680€

Adhésion obligatoire, sauf pour les cours à l’unité : 10€

Cours hebdomadaires tous les jeudis de tango de pista à 19h30,

et de tango escenario à 21h00


Deux cours tous les jeudis soirs, autour d'une pédagogie commune et complémentaire portée par deux couples de danseurs : Patrice Meissirel & Irene Moraglio et Mariana Patsarika & Dimitris Biskas

Articles en lien avec la pédagogie -Considérations sur le tango escenario et le tango salón



Du tango escenario



Le tango escenario, c'est le tango chorégraphié destiné à la représentation, au spectacle, à la scène. En général, il est conçu pour être regardé par un public disposé d'un seul côté, comme dans les théâtres par exemple, ou les Casas de tango de Buenos Aires.

Pour l'anecdote, avant de savoir un minimum d'espagnol, avant donc de savoir que "escenario" veut dire "scène" en castellano, j'entendais "tango scénario" et ça m'évoquait un canevas de théâtre, un déroulement selon un plan préétabli. Il reste un peu de ça dans l'idée que je m'en fais.

Comme des enfants qui jouent en imaginant des histoires pour eux-mêmes ou leur poupées : "On dirait que j'entre par là... Je reviendrais d'une guerre... Et toi tu dormirais... Alors je t'embrasserais, et là tu te réveillerais... Et on entendrait la musique. Et puis alors on marcherait... Jusque là... Et après, après..."

Pendant longtemps, avant d'en avoir vu de mes propres yeux, et avant de me pencher plus avant sur cette forme de danse, j'associais le tango escenario à des femmes vulgaires en résille boudinant, qui s'acoquinent avec des machos alphas endimanchés et gominés à mort, pour galoper et faire des acrobaties insensées pour épater le grand public. Puis j'ai découvert des perles dans l'histoire du tango sur scène. J'ai découvert qu'il s'est construit sur l'essence tanguera, l'élégance et la retenue avec des couples mythiques comme Miguel-Angel Zotto et Milena Plebs, Copes et Nieves, Jesús Velázquez et Natacha Poberaj... Et cette histoire continue aujourd'hui avec des danseurs qui contiennent et magnifient cet héritage, comme Juan Malizia et Manuela Rossi ou Facundo Piñero et Vanesa Villalba (qui sont nos maestros, s'il vous plaît !!).

Mais revenons-en à cette histoire d'enfants qui jouent. Pour nous, le tango escenario s'apparente plus à la magie et à l'illusion d'optique qu'à la performance sportive. Un homme, une femme, la musique, des émotions, des mouvements, des images, et des gens qui regardent. Avouez qu'avec ces couleurs primaires là, on peut en faire des billons de tableaux ! Alors bien sûr, nous souhaiterons toujours booster notre technique, nos performances, notre rapidité, notre physique, et c'est là un réflexe animal plutôt sain, mais pour ce qui est de raconter une histoire avec le tango, pour ce qui est d'entrer dans un univers et une émotion, place à la liberté, à l'inspiration et à la créativité !

Dans nos cours collectifs de tango escenario, nous souhaitons familiariser nos élèves avec le tango chorégraphié. Un niveau intermédiaire au minimum est requis pour en profiter pleinement et un partenaire fixe est vivement conseillé. Il est également conseillé de suivre et compléter cette formation avec un cours de tango salón, car c'est le ciment et le langage duquel nous partons.  En revanche, notre cours ne s'adresse pas qu'aux danseurs professionnels. Nous considérons que du spectacle sur scène au gala de fin d'année, en passant par l'envie de présenter une chorégraphie sur une scène ouverte, de préparer un championnat (ils sont ouverts à tous), de danser un tango pour le mariage d'une amie, pour les passants dans la rue, ou pour sa famille, ou juste par amour du mouvement en soi ou par défi, chacun à son niveau peut grandir dans son tango en travaillant cette matière chorégraphique. On n'est même pas obligé d'avoir une raison d'ailleurs. Il suffit de se pointer au cours avec son envie, son corps et ses deux jambes, et on peut faire plein de choses déjà, s'offrir une belle occasion de se dépasser et de progresser.

Concrètement, nous initions les élèves, par l'apprentissage de séquences, aux techniques de projection, au changements de vitesse, de dynamique, de consistance, à la profondeur et à la densité du mouvement, au travail à plusieurs, à la synchronisation, à fouiller un peu plus loin dans la richesse musicale, aux techniques des sauts et des portés, à la construction des adagios et des variations, à l'usage de la tête et du regard, à la gestion de ses émotions. Un cours technique, mais pas que. Avec des exemples, des échanges de vidéos, d'idées et de musiques, un suivi réel. Et aussi des devoirs à faire à la maison !

Pour conclure, disons que puisque nous passons beaucoup de temps à manier ce langage, nous sommes super ravis d'inaugurer de proposer ce cours, peut-être le premier cours régulier de tango escenario en France ! Et on vous attend !

Patrice pour Tango Unione



Du tango salón


En France, ça n'est guère qu'entre 2007 et 2010 que petit à petit le grand public tanguero a commencé à entendre parler de tango salón. Le paysage du tango en France a été très largement dominé, depuis son nouvel engouement dans les années 90 jusques en 2010, par un vent de liberté, de recherche, de déstructuration de la danse porté par des danseurs argentins novateurs, basés à Paris. Bien souvent nous apprîmes à déstructurer avant d'apprendre la structure. Ce courant s'est quelque peu essoufflé. Et l'on a vu petit à petit, notamment en raison du retentissement grandissant du Mundial de Buenos Aires, et du succès de ses champions (excellents danseurs de tango salón), passer par Paris des danseurs élégants, sobres, dansant sur leur axe, capables d'effectuer des variations très rapides, donnant à voir une danse pleine de surprises, mais qui pourtant n'utilisent presque pas les ganchos, colgadas, volcadas, soltadas qui jusque là passaient (chez nous) pour le "must" de la technicité. Et nous nous sommes dit : "Mais qu'est ce que c'est que ça? C'est excellent ! D'où ça sort ?" Et nous en sommes arrivés à ce drôle de paradoxe que ce tango salón traditionnel, inventé, mûri et cristallisé pendant le fameux âge d'or, entre 1935 et 1955, à l'heure ou naissait et triomphait les orchestres qui sont restés dans l'histoire et sur lesquels nous dansons aujourd'hui encore, que ce tango ancien nous est apparu à nous, français, comme très nouveau ! Et maintenant les grands champions de tango salón parcourent le monde, et font beaucoup d'adeptes. La tendance est assez nette, qu'on s'en félicite ou bien qu'on la déplore.

Alors nous dans tout ça, qui nous inscrivons dans cette histoire européenne, nous avons d'abord été séduits comme beaucoup par ces tours avec enrosques, cette musicalité fine, et ce raffinement, cette élégance, mais nous avons vite compris qu'il s'agissait de réapprendre à marcher, à se prendre dans les bras, à écouter encore et encore la musique, à en comprendre plus profondément la structure. Alors nous sommes partis un an à Buenos Aires, pour recevoir cet enseignement "de la main" des maestros, dont certains ont vécu cet "âge d'or" tant fantasmé. Nous en avons fait des kilomètres de marche sur les scotchs blancs du Sunderland, à la pratique de Carlos Pérez et Rosa Forte. Ou dans leur cave en classe privée. Nous avons été voir  les vieux maestros aussi bien que les jeunes champions, et surtout nous avons observé à la milonga comment dansent les gens là-bas. Nous avons noté dans la manière de se toucher et de se prendre dans les bras, de marcher ensemble, de partager la piste et d'interagir avec les autres, une attention et un soin, qui va au delà de la question du style. Rodolfo Dinzel qui nous a reçu pour quelques séances dans son école, nous avait dit avec une petite pointe de fierté argentine : "Lo que llaman tango salón, eso es el tango de nosotros." "Ce que vous autres appelez tango salón, c'est juste notre tango." D'abord séduit par le style salón académique qui domine dans les championnats, nous avons affiné notre connaissance, et en sommes revenus à une définition plus simple : salón = salon dans lequel se tient la milonga où l'on danse le tango. Comme en championnat, il existe deux catégories : salón (récemment rebaptisé tango de pista) et escenario. C'est à dire le tango improvisé pour le bal et le tango chorégraphié pour la scène. Nous ne le voyons pas comme un style exclusif et élitiste, formatant les danseurs. Nous le voyons davantage comme un cadre comprenant certaines constantes : l'abrazo, la marche, la cadencia, la sobriété cohabitant avec la possibilité de réaliser des figures complexes, la musicalité. Et dans ce cadre, nous avons trouvé une grande liberté. Un cadre théorique dont le pendant physique serait l'abrazo...

Dans nos cours, nous transmettons ce qui pour nous fait l'essence de la danse. La manière de se prendre dans les bras, la marche, la cadencia, les éléments de base avec lesquels improviser, les possibilités infinies d'une simple salida, les tours avec sacadas ou enrosques, la musicalité, sa richesse, la manière d'interpréter les orchestres, la part active et essentielle de la femme dans la musicalité, quand être sobre, quand envoyer des figures. Nous sommes rigoureux pour ce qui est des détails de la posture et de la technique. Nous avons à cœur aussi de transmettre des pas "célèbres" de vieux milongueros. En somme, de proposer tout ce qui donne à la danse du poids, du cœur, de la chair et du sang. Toucher à cette drôle de correspondance entre notre souffle et le bandonéon, entre la capacité de résonnance de notre corps et celle des instruments de musique, à cette analogie qui relie la structure de notre improvisation avec les structures de la musique. Pour faire de la danse une vraie prose magique, improvisée et écrite à deux ! Ça paraît un peu vertigineux et mystique vu de loin, mais venez, et vous allez voir !


Tango Unione



Les professeurs :

Les cours seront répartis tout au long de l'année entre deux couples de maestros résidents à Paris. Il s'agit du couple de danseurs d'origine grecque, Mariana Patsarika et Dimitris Biskas, appelés dans de nombreux festivals en Europe, déclenchant l'enthousiasme des spectateurs lors de leur exhibitions ou sur scène. Tous deux danseurs dès leur plus jeune âge, techniquement virtuoses, ayant également pensé et étudié la danse à l'université parallèlement à leur carrière, Mariana et Dimitris sont titulaires de diplômes reconnaissant leur aptitude à enseigner.
Et puis il s'agit du couple de danseurs franco-italien Patrice Meissirel et Irene Moraglio. Danseurs et professeurs réputés, résidents à Paris, reconnus aussi bien pour leur qualité pédagogique  que pour leur expérience de la scène, ils sont appelés à enseigner en France et à l'étranger et participent à de nombreux spectacles à l'occasion de festivals internationaux. Ils participent également à des séminaires destinés à la formation d'artistes professionnels du spectacle vivant. Ensemble, ils dirigent la Cie Tango Unione où l'acte de danser raconte toujours une petite histoire.

Une expérience tango au pluriel :
Partant d'un réel désir d'union et d'échange entre danseurs professionnels entre eux, entre le public et les professionnels, entre les élèves des différentes écoles, nous faisons cette proposition nouvelle d'offrir à l'occasion de ces deux cours hebdomadaires un accompagnement tout au long de l'année par 4 professeurs. Par ailleurs, un travail d'interprétation mené par la comédienne Hélène Hardouin sera ponctuellement proposé aux élèves de tango escenario à certains moments-clés de l'année pour étoffer et ouvrir le travail chorégraphique entrepris ensemble. Les professeurs ont une vision commune, une pédagogie concertée, mais gardent leur spécificité pour la transmission d'un tango de bal varié et agréable, et d'un tango de scène ludique et exigeant à la fois.
Les cours seront donnés à parts égales tout au long de l'année par l'un des deux couples de professeurs. Et régulièrement des temps de travail seront proposés en présence des 4 danseurs en même temps, pendant les cours réguliers ou lors de stages ponctuels.


Contenu pédagogique :

Notre pédagogie est conçue autour de trois axes principaux :
- Le premier concerne la conscience corporelle et la technique : la conscience du positionnement de chaque partie du corps, la subtilité sur le guidage et la réception, la qualité, la précision et la fluidité du mouvement.


- Le deuxième axe concerne l’espace et le temps : la capacité du danseur de danser en bal ou sur scène et de s’adapter aux changements de l’espace du bal ou apprendre à s'approprier l'espace scénique, la maîtrise de l’espace du couple dans l’abrazo, et autour du couple, la maîtrise de la musique, du rythme et de la mélodie.


- Enfin, le troisième axe concerne la connaissance d’un vocabulaire et la maîtrise de pas et de séquences en s'appuyant sur les axes déjà mentionnés.


Tango de Pista - Improvisation
Le tango de pista c'est le tango improvisé, celui que nous dansons en bal. C'est un mélange de techniques et de mouvements issus du tango salón, du tango milonguero, du tango fantasía. Dans ce cours nous allons travailler d'abord sur la technique corporelle, l'élégance, la fluidité et la précision avec des exercices individuels, des exercices en couple, puis des séquences que vous pouvez utiliser et qui peuvent vous inspirer pour danser en bal. Dans la technique de tango de pista nous pouvons rencontrer le travail sur la posture et la verticalité de la colonne vertébrale, l'élasticité de l'abrazo et son adaptation au mouvement, la technique linéaire et circulaire et la différence entre les deux perceptions du guidage, la maîtrise des différentes dynamiques et qualités créées avec le centre du corps ou le déplacement du poids du corps. L'élément d'espace est essentiel pour le tango de pista, apprendre à maîtriser les séquences travaillées dans l'espace du bal et respecter les autres danseurs. Au niveau de l'analyse musicale, nous allons apprendre à reconnaitre la phrase musicale et le fraseo, surtout des grands orchestres (l’âge d’or du tango, Di Sarli, Pugliese, D’Arienzo, etc.) : danser avec la musique, repérer les contrastes musicaux et s’en emparer dans le mouvement. Des figures créées par des maîtres importants dans l’histoire du tango (Osvaldo Zotto, Carlos Pérez, Antonio Todaro, Pupi Castello, etc.) seront nos outils pour approfondir les éléments du tango, tels que le pivot, la sacada, la barrida, la salida cuarenta, la quebrada, etc.


Tango Escenario - Chorégraphie

 Le tango escenario est le tango conçu pour la scène, c'est-à-dire un tango chorégraphié. C'est un tango très riche, qui mélange des éléments de plusieurs styles de tango (tango de pista, tango salón, tango milonguero, tango fantasía) mais aussi des éléments d'autres danses (danse contemporaine, danse classique, danses latines, etc.). Le tango de scène nécessite la maîtrise des séquences déjà travaillées dans le tango improvisé et la connaissance de mouvements complexes tels que voléos, ganchos, volcadas, colgadas, soltadas, 4ème sacada, etc. Sa technique est très exigeante et un travail très pointilleux vous sera proposé par nos 4 professeurs. Les éléments qui seront travaillés dans ce cours sont les changements de niveau et de qualité, les accélérations et les ralentissements, les différentes dynamiques dans l'abrazo, les grands déplacements, ainsi qu'un travail sur la présence scénique et sur la mémoire corporelle dans les séquences chorégraphiques. Nous allons porter notre attention sur l’espace scénique pendant une chorégraphie, comment gérer la frontalité de la scène et les changements de place. Enfin, un travail de synchronisation entre les couples vous sera proposé, à partir de l'interprétation des séquences musicales.